Les vins en compÉtition

La rÉgion Beaujolais

Le Beaujolais ne se résume pas uniquement au beaujolais nouveau. Exclusivement à partir du cépage gamay pour les vins rouges et du cépage chardonnay pour les vins blancs. Les vins blancs ne représentent que 1 % de la production. Le cépage pinot noir est autorisé pour les vins rouges mais n'est plus utilisé aujourd'hui.

Il existe dix appellations différentes plus le beaujolais village et le beaujolais nouveau qui produisent des vins de moyenne garde.

Les dix crus du Beaujolais : Brouilly, Chénas, Chiroubles, Côte de Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin à vent, Régnié et Saint-amour

La rÉgion de Bordeaux

Circonscrit dans les limites administratives du département de la Gironde, le vignoble bordelais est le plus vaste de France (110 662 hectares de vignes en A.O.C).
On y dénombre 57 A.O.C, dont certaines ne produisent et ne commercialisent que de faibles volumes.

Une des particularités des vins de bordeaux est de provenir d’un assemblage de plusieurs cépages :

  • Les cépages rouges, avec le Merlot, le Cabernet Sauvignon, le Carbernet Franc et les cépages auxiliaires rouges (Le Côt, ou Malbec et le Petit Verdot).
  • Les cépages blancs, avec le Sémillon, le Sauvignon, le Muscadelle et les cépages auxiliaires blancs (Le Colombard, le Merlot Blanc et l’Ugni Blanc).

La rÉgion de Bourgogne "Rouge"

Avec près de 25 000 hectares de vignes en production, classées A.O.C et un volume de récolte d’environ 1 350 000 hectolitres (180 millions de bouteilles), le vignoble de Bourgogne représente environ 5% de la production française d’A.O.C.
Le vignoble de Bourgogne s’étend sur 5 régions-phares de production.

Du nord au sud :

  • Les vignobles de Chablis, de l’Auxerrois, de Tonnerre, de Joigny et de Vézelay
  • Les vignobles de la Côte de Nuits, Hautes-Côtes de Nuits et du Châtillonnais
  • Les vignobles de la Côte de Beaune et des Hautes-Côtes de Beaune
  • Les vignobles de la Côte Chalonnaise et du Couchois
  • Le vignoble du Mâconnais

La rÉgion Languedoc-Roussillon

La diversité de cette région, vaste terroir qui compte pour près de 40% du vignoble français, provient aussi bien des sols et des climats que des appellations (au nombre de 34) et des cépages. C'est grâce à l'initiative de jeunes viticulteurs que les vins ont beaucoup gagné en qualité, offrant plus d'élégance et de finesse.
Les vins du Languedoc sont rouges ou rosés et proviennent de cépages tels que Carignan noir, Cinsault, Mourvèdre, Cournoise (ou Aubun), Grenaches noir et rouge, Oeillade, Syrah et Terret noir, ainsi que de cépages secondaires admis sans dépasser les 15%.

Le Roussillon, par son histoire et son climat, ne diffère que très peu de sa grande soeur ibérique, si ce n'est par sa taille minuscule et offre ses Banyuls, Rivesaltes, Collioure et autre Maury, ajoutant ainsi leur superbe couleur ambre à la palette régionale.

La rÉgion du Val de Loire

Le Val de Loire représente de multiples régions le long du fleuve et de ses affluents, qui chacune, individuellement, contribue à son caractère propre au paysage d'ensemble : on ne compte pas moins de 32 appellations et 15 VDQS. Les vins peuvent prendre de multiples caractéristiques : du moelleux délicat au blanc le plus sec, calmes ou effervescents, aux parfums de fraise, de framboise ou de groseille et des éclats de rubis ou de diamant.
Cabernet franc, Chenin blanc, Gamay de Saint-Pourçain, Melon de Bourgogne, Sauvignon et Chasselas sont les principaux cépages.

Si certains terroirs connaissent des limites relativement précises, d'autres, et c'est le cas de la Vallée de la Loire, doivent être considérés comme une mosaïque de vignobles aux contours plus ou moins arbitraires et dont les dénominateurs communs sont, en général, les cépages cultivés et la tradition des vignerons du cru.

La rÉgion Sud-Ouest

Le Sud-ouest ne constitue pas une seule et même région viticole. En réalité, il rassemble une quinzaine de petits vignobles, bien distincts. Ceux-ci s'étendent de la limite de la Gironde à la frontière espagnole. Ils suivent le cours des rivières, la Dordogne, le Lot, le Tarn et la Garonne.

Certains vignobles sont assez vastes et comptent entre 1 600 et 2 500 hectares. C'est le cas de Gaillac, Fronton et Vic-Bilh (1 600 dont 1 400 consacrés au Madiran). D'autres n'excèdent pas les 1 000 hectares, comme les Côtes-de-Saint-Mont et le Jurançon. Enfin, la plupart ont une superficie très modeste, comprise entre 150 hectares (Lavilledieu et Irouléguy) et 460 (Tursan).
On produit donc ici tous les styles de vins, des rouges charpentés et puissants aux rosés fruités et délicats en passant par les blancs secs et vifs ou encore les doux et liquoreux.

La rÉgion de la VallÉe du RhÔne

Le Val de Loire ne compte pas moins de 32 appellations et 15 VDQS. Les vins peuvent prendre de multiples caractéristiques : du moelleux délicat au blanc le plus sec, calmes ou effervescents, aux parfums de fraise, de framboise ou de groseille et des éclats de rubis ou de diamant.

Cabernet franc, Chenin blanc, Gamay de Saint-Pourçain, Melon de Bourgogne, Sauvignon et Chasselas, sont les principaux cépages. La reconnaissance de l’A.O.C « Côte du Rhône » date de 1937.

Les vins sont classés en 3 grands groupes :

  • Grandes Appellations Locales (Les Crus)
  • A.O.C Côtes du Rhône Régionale
  • A.O.C Côtes du Rhône Villages

Chacune de ces appellations fait l’objet d’une réglementation spécifique.
Les 13 grands crus des Côtes du Rhône possèdent tous une identité très marquée. Leur qualité d’expression leur fait atteindre les sommets. L’ancienneté de leur renommée, la multiplicité de leurs charmes en font des vins de légende.